Vis ma vie de Freelance

Freelance : comment trouver des missions quand on est à l’étranger ?

Trouver des missions de freelance à l'étranger

L’une des principales problématiques du Freelance est de trouver des missions et des clients. Mais quand en plus, on souhaite voyager, c’est encore plus compliqué. Effectivement, en France, les entreprises ne sont pas trop ouvertes au « full remote », au travail à distance. Pourquoi ? Car c’est plus compliqué de communiquer, on ne peut pas contrôler le travail effectué, etc … Bien sûr, en vérité c’est simplement que la plupart des managers sont dépassés.

Nous sommes en 2018 : Internet permet aujourd’hui d’être connecté à la terre entière. Concernant la confiance, mieux vaut juger son collaborateur aux résultats qu’aux heures passées à travailler et à aller sur Facebook et à papoter à la machine à café ou encore à glander sur Amazon.

Néanmoins, il existe un espoir … de plus en plus d’entreprise, surtout des startup, aiment faire appel à des Freelance et n’ont aucun mal à pratiquer le full-remote. Comment les trouver ?

Qui sont les clients qui acceptent de travailler avec des Freelance en remote ?

Les meilleur clients, les plus rares, les plus beaux … Avant de les chercher, il faut savoir qui chercher. Il faut donc trouver des clients pour qui une présence physique n’est pas indispensable.

Généralement, il est plus simple de travailler en remote quand on travaille de manière autonome. En équipe c’est forcément plus compliqué.

Bien sûr avec Whatsapp, Slack, LinkedIn, les emails, etc… il est quand même possible de travailler en équipe à distance, même à l’autre bout du monde. C’est même souvent plus productif.

La vérité c’est qu’il s’agit souvent d’un problème de confiance. On peut donc aisément exclure les grandes entreprises. Pour moi, il y a 4 types des clients qui accepteraient facilement de travailler à distance avec un Freelance :

  • Les startups : pas de gros budget, ils vous laisseront les clés, ils ne vous jugeront qu’aux résultats. Ils vous demanderont certaines des rapports d’activité.
  • Les particuliers : pas de gros budget, ils n’ont pas les compétences, ils vous feront confiance.
  • Les petites entreprises : commerces locaux, etc. Ils n’auront de toute façon pas vraiment la place de vous accueillir.
  • Les entreprises qui vous connaissent déjà : de manière générale, si vous travaillez pour une entreprise qui a déjà confiance en vous, qui vous connaît, elle acceptera plus facilement le télétravail … à l’autre bout du monde !

La liste n’est pas forcément exhaustive, mais c’est ce que j’ai constaté !

Où trouver des missions Freelance en Full Remote ?

Pour trouver des missions Freelance à distance, rien de tel que les plateformes de Freelancing. Je suis inscrit sur plusieurs d’entre-elles. Je ne vais pas pouvoir vous détailler chacune d’elle, mais si vous souhaitez travailler à distance avec vos clients, voici une petite liste des plateformes sur lesquelles vous devez vous inscrire :

  • Malt (ex Hopwork) : Sans doute la plateforme de Freelance n°1. Vous devez créer votre profil, renseigner vos compétences, études, expériences, etc. Des clients peuvent alors vous contacter pour des missions et la plupart acceptent le travail à distance.
  • Crème de la Crème : Idem que Malt, vous créez votre profil, vous y renseignez tout votre CV professionnel. Ensuite vous avez accès à des appels d’offre auxquels vous pouvez postuler. La plupart des clients acceptent le travail à distance.
  • 5euros.com : Ici vous devez créer et packager vos services. Pas de sur-mesure sur 5euros.com. Par exemple, j’y propose la gestion de campagnes publicitaires. Mon offre est claire : durée, prestation, tarif fixe. Tout se passe exclusivement à distance.
  • Yoss, XXE, 404 Work, A Line : Il s’agit d’autres plateformes sur lesquelles je suis inscrit mais où je ne me suis pas encore suffisamment investit. Vous pouvez tester si vous avez le temps.

Il existe beaucoup d’autres plateformes. Dans tous les cas, tous les client n’apprécient pas le travail à distance, mais puisque le recrutement sur ces plateformes se fait à distance, il est courant qu’il s’agisse de clients qui acceptent le travail à distance. Que vous soyez en Asie ou en Europe et que vous souhaitez travailler aux horaires qui vous plaisent et d’où ça vous plait, foncez sur les plateformes de Freelance ! Les Digital Nomads de tout horizons adorent ces plateformes.

Peut-on vraiment travailler en remote ?

Personnellement je pense que oui. Du moment que la majeure partie de son travail s’exécute depuis un ordinateur muni d’une connexion internet, on peut travailler de n’importe où, à n’importe quelle heure. Surtout, travailler en remote permet plus de productivité, plus de liberté.

Personnellement je suis plus de matin et du soir que de l’après-midi. Pour moi la journée parfaite en matière de productivité serait 6h – 12h / 17h – 20h. Ces horaires sont incompatibles avec un travail en régie, chez le client. Pourtant, ce que je vends ce sont des résultats, pas des heures.

Il y a quand même des inconvénients : les relations professionnelles restent professionnelles … impossible de plaisanter par email, il n’y a pas vraiment de lien émotionnel qui se crée à distance. Mais cet inconvénient n’en est pas un pour tout le monde. Je ne crois pas en l’amitié au travail, je pense même que c’est un peu malsain.

Au travail je parlerais plutôt de cordialité : on peut très bien beaucoup apprécier un collègue, ça restera un collègue. Je préfère donc créer des liens avec d’autres personnes, à l’extérieur de mon activité professionnelle. Ou bien avec des confrères que je peux rencontrer ici et là, dans des salons ou événements.

Freelance : comment trouver des missions quand on est à l’étranger ?
5 (100%) 2 votes
Guillaume
Guillaume
Passionné de voyages et de marketing digital, mon rêve le plus fou était de pouvoir concilier les deux. Depuis 2015 j'ai démarré mon activité Freelance en parallèle d'un emploi salarié. Le but ? Préparer mon voyage ... qui débutera en 2019 ! Entre temps, nous avons déjà parcourus plusieurs pays européens et nous parcourons la France au gré des week-end.
Laisser un commentaire